Ces dernières années, le marché des compléments alimentaires a explosé. De plus en plus de personnes, hommes et femmes, y recourent pour améliorer leur état physique. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quel est l’intérêt de prendre des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires : qu'est-ce que c'est et pourquoi en prendre ?

De manière générale, une alimentation saine et équilibrée suffit à apporter à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin. Cependant, les conditions et le rythme de vie actuels ne permettent pas toujours d’atteindre cet équilibre. C’est dans ces cas qu’interviennent les compléments alimentaires.

Les compléments alimentaires concentrent un ou plusieurs nutriments utiles pour assurer le bon fonctionnement de l'organisme humain : des vitamines, des sels minéraux, des acides gras essentiels, des fibres ou des probiotiques. Sous forme de pilules, de gélules, de comprimés, de poudre en sachet, de solutions, ce ne sont pas des médicaments. Toutefois, ils contribuent à pallier une éventuelle carence pouvant être à l'origine d'un trouble gênant comme l'insomnie, le stress, la fatigue, une baisse de l'immunité, des douleurs articulaires, une chute de cheveux, des ongles cassants, des problèmes de peau...

Les compléments alimentaires : les règles à respecter

N’étant pas des médicaments, les compléments alimentaires sont disponibles à la vente sans ordonnance. Cependant, la prudence est de toujours demander l’avis de son médecin ou de son pharmacien avant de commencer une cure. Aussi, l’Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail – conseille de toujours les acheter en pharmacie, de bien lire la notice et de bien respecter les précautions d'emploi. Il faut particulièrement être vigilant sur les doses et la durée de la cure afin d’éviter tout risque de surdosage.

Gardez à l’esprit qu’en aucun cas, les compléments ne peuvent et ne doivent se substituer à une alimentation équilibrée et variée. Il faut également réserver leur prise à des situations de carences avérées ou à des stades clés de la vie comme l’adolescence ou la grossesse par exemple.